Photo C. Delannoy

(FR) Nathalie Joffre est une artiste basée à Paris. Son travail s’intéresse à la mémoire et à sa construction en particulier à travers l’archive et le geste archéologique. Chaque projet s’attache à parcourir un site spécifique, à en étudier les archives, et les gestes qui permettent d’en reconstituer l’histoire. Ses œuvres prennent la forme de vidéos, d’installations mêlant images et sculptures, et de textes. Depuis 2020, les grottes préhistoriques ornées sont au centre de sa recherche et de son travail.

Après un parcours à l’ESSEC et en histoire de l’art et archéologie à l’Université Paris-1 Panthéon Sorbonne, elle étudie l’art vidéo et la photographie à l’Université des Arts d’Amiens puis à la LCC, University of the Arts de Londres.
Son travail a été récompensé par des prix et des bourses (Sproxton Award Photography London, Prix ICART Paris, shorlist Aesthetica Art Prize (York), shortlist Celeste Prize (Rome), Résidence NEARCH/CENTQUATRE, bourse KML…) et montré dans des museés, galeries et festivals en France et à l’étranger (récemment CENTQUATRE Paris, Kino der Kunst Münich, Kunstraum Bethanien Berlin, Kunstmuseum Nürnberg, Museum of the Mind London, Maudsley Trust London …). Elle participe à des colloques, donne des conférences autour de sa pratique ( récemment Université Picardie Jules Verne, ESSEC, ESCP, Kedge Arts School, Fondation Fiminco / CHEC…) et publie ses textes et essais dans des revues et ouvrages académiques (récemment Polygraphes (s), éditions MSH).

En parallèle de sa pratique artistique, elle est engagée dans des réflexions autour des liens entre culture, art et écologie : elle est la première artiste visuelle participant au Cycle des Hautes Etudes de Culture en 2020-1.

Ecoutez ici les carnets de la création d’Aude Lavigne sur France Culture, sur le travail de Nathalie Joffre.


(EN) Nathalie Joffre is a French artist based in Paris. Her work explores memory and its construction, especially through archives and archeological gestures. In each project, she explores a specific site, studies its archives and the gestures that allow to build its history. Her practice includes videos, installations mixing images and sculptures, and texts. Since 2020, prehistoric caves have been at the center of her research and practice.

After graduating from ESSEC in economical science & business and University Paris 1- Panthéon Sorbonne in art history, she studied video art and photography in Amiens University, then at LCC, University of the Arts, London.
Her work was rewarded with grants and awards in France and abroad ( Sproxton Award Photography London, Prix ICART Paris, shortlist Aesthetica Art Prize (York), shortlist Celeste Prize (Rome), Résidence NEARCH/CENTQUATRE, bourse KML…) and shown in museums, galeries, festivals internationally (CENTQUATRE Paris, Kino der Kunst Münich, Kunstraum Bethanien Berlin, Kunstmuseum Nürnberg, Museum of the Mind London, Maudsley Trust London …).She often takes part in symposiums, gives talks ( recently Université Picardie Jules Verne, ESSEC, ESCP Kedge Arts, Fondation Fiminco / CHEC……) and publishes her writings and essays in academic reviews and books (recently Polygraphe(s), editions MSH).

Engaged in a reflection around the link between culture, art and ecology, she is the first visual artist to take part in the CHEC program organized by the French Ministry of Culture as an auditor in 2020-1.

Listen to les carnets de la création d’Aude Lavigne on France Culture, about her work.